Je m'appelle Frédéric Agid.

 

Après un parcours de créatif publicitaire,
je me suis orienté vers le tatouage par amour du dessin
et pour l'exigence singulière que ce médium requiert.
Ce qui me fascine le plus, ce sont les si belles rencontres
avec les personnes qui m’autorisent à traduire en images
un fragment de vie sur un fragment de peau… 

 

Le marquage définitif des corps depuis l'origine de l'humanité revêt une dimension rituelle pour ne pas dire initiatique à laquelle
on associe volontiers des vertus médicales reconnues.

 

Mon approche artistique prouve à quel point la transformation esthétique du corps apporte inévitablement un bouleversement psychologique qui peut être bénéfique dès lors que l’on accepte
une forme de résilience que l’on pourrait légitimement qualifier
de soin.

J’ose utiliser le terme de tatouage thérapeutique. 

C'est ainsi que je travaille, en encrant définitivement
les destins pour les embellir.

Par ailleurs je donne des cours de dessin dans une grande école
qui forme de futurs publicitaires.

Ceci est une partie de mon histoire, j'ai hâte de connaître la vôtre…

Crédits photos © Frédéric Basset, Patricia Kadijevic, Ludovic Leguyader, David Wyss.